Thérapie

5 étapes clés pour sortir de la victimisation

sortir de la victimisation

êtes-vous inconsciemment dans un processus de victimisation ? Vous avez peut-être du mal à répondre à cette question, cet article va vous permettre de savoir si vous en êtes victime d’une part, et d’autre part de savoir comment sortir de la victimisation.

Les signaux d’alertes montrant que vous êtes dans un processus de victimisation

Voilà une petite liste non exhaustive de signes montrant que vous êtes dans ce processus inconscient d’auto-sabotage:

  • Vous avez l’impression que personne ne comprend votre souffrance
  • Vous vous plaignez mais avez l’impression que personne ne vous aide
  • Les autres sont la cause de votre mal-être et de vos problèmes
  • Malgré vos plaintes, rien ne bouge ni ne s’arrange
  • Vous avez l’impression de vous plaindre de plus en plus

Il faut comprendre qu’il s’agit d’une stratégie de défense mise en place par l’inconscient, afin de vous protéger, comme un fusible qui vous protège en cas de surcharge.

Mais, comme toute panne, il convient de rétablir un équilibre. Il est important que ce processus est normalement temporaire le temps qu’un problème se résolve, et qu’il n’est en aucun cas prévu pour, psychiquement être installé de manière durable. En cas de période prolongée, il peut mener à un épuisement psychique et à la dépression.

1) Connaître le triangle de Karpman

Comprendre ce qui nous arrive est toujours un pas vers la guérison. Ainsi, bienvenue dans votre triangle de Karpman.

triangle de karpman
Le triangle dramatique de Karpman

D’une manière concrète, on peut supposer que vous être rentré dans ce triangle infernal à cause d’un persécuteur (bourreau), que cela soit une personne ou une série d’évènements. Vous devenez en suite sa victime. A votre tour, vous tenterez de sortir de ce statut en devenant son bourreau. Il convient donc de sortir de ce triangle “dramatique”.

2) Reconnaitre que l’on est dans un processus d’auto-sabotage

Conscientiser et accepter que vous êtes dans un tel processus est un pas sérieux vers la guérison, étant donné que vous n’êtes plus dans le processus du déni.

Il ne vous reste plus désormais qu’à trouver les clés pour sortir de ce processus de victimisation, pour que vous puissiez rétablir un équilibre intérieur.

Ce processus à des conséquences négatives sur de nombreux domaines de votre vie:

  • Fuite de vos amis (une personne qui se plaint est fuite généralement)
  • Potentialité professionnelle limitée (votre inconscient est “bouffé” par ce processus)
  • Épuisement de votre conjoint(e) lassé(e) par vos plaintes
  • Limitation de vos potentiels et accomplissements dans vos loisirs (créativité, performances)

3) Reprendre les commandes de sa vie et sortir de la victimisation

La meilleure manière de sortir de la victimisation est de prendre les responsabilités de sa vie, ou plutôt de les reprendre. Les épreuves ou les chocs que nous subissons peuvent nous y faire rentrer d’une manière temporaire. Mais, comme nous l’avons dit, ce process ne doit être que temporaire, sous peine de risquer l’épuisement psychique.

Généralement, ce sentiment n’est pas seul quand on est mal dans sa peau, et on peut se pencher sur d’autres signaux d’alertes, montrant qu’il est temps d’entreprendre une thérapie.

Mais, pour redevenir acteur de votre vie, et être dans une position pro-active et indépendante des autres, une phase d’écoute et d’accompagnement peut être nécessaire.

4) Accepter une aide extérieure temporaire

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, un accompagnement est plutôt recommandé pour en sortir. Il n’y pas de règles en la matière, que vous choisissiez l’aide d’un psychologue, d’un psychiatre (qui peut prescrire des médicaments), ou plutôt les thérapies brèves.

Faire la démarche de consulter est déjà une victoire sur vous-même, car vous prenez en main votre problématique. C’est, en quelque sorte, une porte ouverte vers la sortie du triangle infernal.

La victimisation étant complexe, il est important de savoir que l’auto-thérapie n’est pas efficace dans ce cas, car vous ne serez pas en mesure d’analyser seul vos stratégies de fonctionnement, et de modifier vos processus internes (dévalorisation, croyances limitantes), et de par là même, vos états internes (émotions négatives)

5) Vers la liberté de choix et d’actions pour sa vie

Vous voilà sortis de la victimisation ? dans ce cas , bravo! Il convient dès lors du profiter du fait d’être le véritable acteur de votre vie. Vous n’êtes plus dans l’attente de validation externe vis à vis de vos choix, et votre confiance en vous et votre estime pour vous-mêmes vont vous permettre une liberté sans précédent.

Afin d’affiner votre nouvelle liberté et profiter plus pleinement de votre nouvelle programmation d’auto-motivation interne, vous pourrez effectuer une mise à jour de votre système de valeurs.

Pour ce faire rien de plus simple: il vous suffira de prendre chaque domaine de votre vie (amical, familial, sentimental, professionnel). Pour chacun, vous listez 5 des valeurs qui sont les plus importantes pour vous, en vous connectant éventuellement à chacune de celle-ci.

Ensuite, prenez un temps de réflexion pour savoir quelle priorité, de 1 à 5 , donner à chacune d’elle pour le domaine de votre vie qui est concerné. Prenez le temps de bien vérifier cet ordre, en vous projetant éventuellement dans une situation future. Vous sentirez un nouvel alignement intérieur dans votre être-intérieur.

Grâce à votre travail sur vous, vous transcenderez désormais chaque épreuve en apprentissage, et développerez votre capacité de résilience.

Dès lors, vous retrouverez à nouveau une harmonie dans tous les aspects de vote vie; tant au niveau professionnel, affectif, qu’amical et familial.

Yvan Dupuy

Hypnothérapeute et psychopraticien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.